Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : Les Sorbielles, club de véhicules de collection
  • : Association régie par la loi de 1901. L'association est membre de la F.F.V.E. sous le n° 762.Le blog retrace l'activité du club, ses sorties, les manifestations auxquelles il participe, l'organisation de son rallye promenade annuel ainsi que des informations diverses sur les véhicules anciens de collection.
  • Contact

Calendrier année 2020

Sorties organisées par le club
et
autres manifestations *
au programme de l'année 2021

Ce programme est susceptible de modifications

 mars AVIGNON  annulé

21 mars fête du printemps SORBIERS annulée

28 mars Sortie dégommage annulée

18 avril 

9 mai

6 juin

26 juin  sortie BBK

24 juillet 5 à 7 moteur

29 août

19 septembre

 10 octobre   Sortie Clôture

 

 

 Novembre EPOQU'AUTO LYON 

 

Rappels aux adhérents : pour alléger la tache de l’organisateur,tout adhérent souhaitant participer à une activité doit s’inscrire de lui-même, soit en réunion, soit par téléphone. Les règlements (inscriptions, achats, remboursement de frais,…) se feront exclusivement par chèque. 

Rappel aux Organisateurs : seul le trésorier est habilité à signer des arrhes pour les réservations.

 

Rechercher

Contacts

Président
René GENEYS
06 08 89 75 80
Vice-Président
Ludovic SOLILY
06 23 84 81 83

Trésorière

Annie MONTAGNE
06 10 14 38 81
Secrétaire
Jean-Louis MOMEIN
06 2312 07 11

E-mail du club

les-sorbielles@laposte.net

5 octobre 2016 3 05 /10 /octobre /2016 20:37
SORTIES 2016 : la SORTIE BERLIET BOUCLE Le SANS FAUTE des SORBIELLES

A l’initiative de Jocelyne, Muriel, Yves et Dominique, samedi 1er octobre , nous avions rendez-vous à Sorbiers pour partager un café, et des gâteaux préparées par nos « Pomponnettes » (nom donné aux deux organisatrices par Dominique), avant de démarrer notre périple. En premier lieu, nous procédons à la remise de pompons pour honorer les deux cuisinières.

Malgré la pluie, les douze voitures prennent les petites routes départementales de la Loire et du Rhône, agréables et sinueuses, pour nous rendre à OINGT, dans le pays des « Pierres Dorées ».

http://www.oingt.com/musee-maisons-communes

La première visite, au sec enfin, nous fait découvrir tous les secrets des instruments de musique mécanique : pianos, orgues de barbarie, accordéons. Il présente une des plus belles collections de France . Il est remarquable par le fait que tous les instruments présentés sont en état de fonctionnement et Georges, Dominique, Danièle, Yves et Christian ont pu nous faire admirer leur talent de musiciens….

quelques exemplaires de pianos mécaniques et les Sorbielles passionnés écoutent !
quelques exemplaires de pianos mécaniques et les Sorbielles passionnés écoutent !
quelques exemplaires de pianos mécaniques et les Sorbielles passionnés écoutent !

quelques exemplaires de pianos mécaniques et les Sorbielles passionnés écoutent !

Il est temps de partager le repas, un « mâchon » au domaine de la Guillardière, accompagné par une dégustation de vins du domaine. Une surprise nous y attendait, c’est également un musée de voitures de collection, ainsi que de matériel viticole, fondé par le grand-père du propriétaire actuel.

http://www.domainelaguillardiere.fr/

 

Avant le "machon" les mignardises préparées par les Pomponettes

Avant le "machon" les mignardises préparées par les Pomponettes

Mais le « timing » doit être respecté, direction la fondation de Berliet,

www.fondationberliet.org/

où un ensemble de bâtiments de 7200m2, remplis de voitures, camions, cars et moteurs nous attendent.

arrivés au Conservatoire les voitures se reposent pendant que nous visitons !
arrivés au Conservatoire les voitures se reposent pendant que nous visitons !
arrivés au Conservatoire les voitures se reposent pendant que nous visitons !

arrivés au Conservatoire les voitures se reposent pendant que nous visitons !

La visite, présentée par un passionné, membre de l’association, nous permet de découvrir l’histoire de la famille Berliet et la diversité de la production : de 1894, premier moteur construit par Marius Berliet, suivi par la construction de la première voiture.

 

La première voiture construite par Marius BERLIET

La première voiture construite par Marius BERLIET

S'en suit ensuite une évolution de l’entreprise pendant les deux guerres, pour devenir le leader des constructions de camions français,dans les années 50. Puis la cession auprès de Renault et sa disparition… Mais cette fondation n’a pas uniquement le but de raconter l’histoire de Berliet, mais aussi de présenter et conserver le patrimoine des 150 marques de voitures et camions, cars, chars, ayant existé dans la région Rhône-Alpes (Latil, Luc Court, Laffly…..).

Quelques uns des 200 camions du conservatoire de la Fondation Marius BERLIET
Quelques uns des 200 camions du conservatoire de la Fondation Marius BERLIET
Quelques uns des 200 camions du conservatoire de la Fondation Marius BERLIET
Quelques uns des 200 camions du conservatoire de la Fondation Marius BERLIET

Quelques uns des 200 camions du conservatoire de la Fondation Marius BERLIET

Après cette captivante visite, où les mêmes les dames n’ont pas vu le temps passé (3 heures), nous nous rendons à l’Hôtel « La Table médiévale » pour le repas et la nuit. L’apéritif, offert par nos organisateurs, nous mets en bonne condition pour honorer l’excellent repas.

Après une bonne nuit, retour dans le cœur du Beaujolais, à Villie-Morgon, pour une dégustation, dans la cave du château de Fontcrenne.

http://www.morgon.fr/le-caveau.html

SORTIES 2016 : la SORTIE BERLIET BOUCLE Le SANS FAUTE des SORBIELLES
SORTIES 2016 : la SORTIE BERLIET BOUCLE Le SANS FAUTE des SORBIELLES

Et c’est dans un cadre somptueux (panomara à 360°, la région du Beaujolais à nos pieds) que nous prenons notre déjeuner, au restaurant La Terrasse du Beaujolais.

www.la-terrasse-du-beaujolais.fr/

La vue depuis la terrasse du restaurant avec le beau temps retrouvé

La vue depuis la terrasse du restaurant avec le beau temps retrouvé

Le coupé de Ludovic fait des siennes, boîte à vitesse inopérante, il faut penser au rapatriement du véhicule. Heureusement, Yves et Jocelyne vehiculent le malheureux et pendant que le reste de l’équipe reprend les petites routes (Tarare, Panissières, Feurs….) pour rentrer, ils vont faire l’aller-retour avec un camion-plateau pour ramener la 504 dans son garage.

Merci à nos quatre organisateurs pour cet excellent week-end, dernière sortie de l’année, dans une ambiance toujours aussi sympathique, et bien arrosée (pluie, prunes, griottes et beaujolais……).

Partager cet article
Repost0

commentaires